Que ceux qui ont commencé à chanter L'Envie d'Aimer se dénoncent et quittent la pièce tout de suite, c'est honteux. Pourquoi ? Parce qu'avant de penser à un spectacle grand public, faudrait peut-être avoir l'esprit un peu plus clair et se souvenir que les Dix Commandements c'est avant tout un gros bloc en pierre avec les règles de la vie gravées dessus. C'est ça, c'est pas juste des chansons écrites par deux mecs : un qui a trop de cheveux et un qui n'en a plus. Enfin, quand on tape cette requête dans Google, on ne peut que déplorer le fait que c'est la comédie musicale qui arrive en premier. Que voulez-vous, l'Homme a oublié les vraies valeurs, semble-t-il...

Mais bon, remettons les choses à leur place ici-même et parlons un peu des Dix Commandements, les vrais, les purs, les durs. N'en déplaise à Daniel Lévy.

Alors, tout d'abord, il faut savoir que D.ieu, après avoir fait sortir Moïse et le reste du peuple d'Egypte, s'ennuyait un peu pendant leur longue errance dans le désert. Faut dire que 40 ans, ben ça passe pas si vite, surtout quand on connaît les programmes télé de l'époque. Donc D.ieu se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire. Il a eu l'idée d'organiser une balle au prisonnier, un Pictionnary, une course en sac... mais c'était un peu dur avec tout le monde qu'il y avait. Il a donc rangé son BAFA et a décidé de faire quelque chose de moins ludique, certes, mais de bien plus instructif : dicter Sa loi au peuple. Ben ouais. Parce que c'est pas le tout de libérer les gens, si c'est pour qu'ils foutent le bordel sur leur passage, ça sert à rien.

Alors il a sorti une tablette en pierre et un marteau, faute d'avoir un iPad, et il s'est mis à rédiger les Dix Commandements que nous connaissons tous aujourd'hui.Passons-les en revue. Comme ça, on en profite pour réviser. Et pour vérifier si on est quelqu'un de bien ou si on est la pire des raclures. Une sorte de quizz divin.

1- Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi.
Oui, tout le monde va dire que ça va de soi, mais pas forcément. Parce que les gens qui ont des petites amulettes, des grigris, des bracelets immondes en lambeaux au poignet, des petites statuettes toutes cassées ou des objets de culte bizarres, ben ils respectent pas ce commandement. D.ieu est le seul et unique dieu qui existe. Y'en a qu'un. C'est comme Lapeyre, y'en a pas deux. D.ieu il est tout seul, il bosse sans équipe, il doit tout gérer lui-même et il vit très bien comme ça, merci pour lui. Non non, il ne cherche pas de stagiaire, rangez-moi immédiatement ce CV, on recrute pas ici.

2- Tu ne te feras pas d'idole représentant quoi que ce soit de ce qui se trouve en haut dans le ciel, en bas sur la terre ou dans les eaux plus bas que la terre.
Je pense que c'est on ne peut plus clair. En fait, si on est un peu artiste dans l'âme, concrètement faut s'abstenir. Pourquoi ? Parce que D.ieu a déjà fait un boulot énorme en créant le monde alors si c'est pour tout recopier - et mal en plus - ben autant arrêter tout de suite et se mettre au point de croix. On notera que tous les peintres qui ont imaginé D.ieu dans leurs peintures manquaient cruellement d'imagination. Cheveux blancs, toge blanche, gros halo autour... Mais quelle originalité. Alors non seulement ils n'ont pas respecté le commandement, mais en plus c'étaient de vrais moutons de Panurge. Bravo. Et on ose les appeler des Maîtres. Non mais franchement...

3- Tu n'utiliseras pas le nom de l'Eternel ton Dieu pour tromper, car l'Eternel ne laisse pas impuni celui qui utilise son nom pour tromper.
Ah. Là je sens qu'il y en a qui se sentent visés. Un exemple ? Une phrase toute bête : Je te jure sur la tête de D.ieu que c'est pas moi qui ai fini le pot de Nutella ! Comme c'est mal... Quand on fait une connerie, déjà on l'assume. Oui, vous êtes un immonde phacochère qui a baffré toute la pâte à tartiner. Et alors ? Ca vous tuerait de dire la vérité ? Non. Et puis, à quoi bon nier, le chocolat ça laisse toujours des traces aux commissures des lèvres donc vous êtes foutu d'avance. Enfin, admettons que vous vouliez vous protéger et mentir. C'est votre problème à vous ! N'embarquez pas D.ieu dans votre sinistre mensonge ! Jurez sur votre tête à vous si ça vous chante, mais pas sur la sienne voyons ! Note personnelle : c'est pas bien de jurer sur la tête des gens, c'est leur faire courir un risque inutile.

4- Observe le jour du Shabbat et fais-en un jour consacré à l'Eternel. Tu travailleras pendant six jours et tu feras tout ce que tu as à faire. Mais le septième jour est le jour du repos consacré à l'Eternel ton Dieu ; tu ne feras aucun travail ce jour-là, ni ton ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni tout ton bétail, ni l'étranger qui réside chez toi.
Vous avez entendu ? Alors maintenant, vous arrêtez de bosser le samedi. Enfin, dès le vendredi après-midi, vous ralentissez le rythme. C'est votre chef qui va être heureux. Mais ne lui dites pas, il ne comprendrait pas. Mais bon, il n'y a pas que bosser. Quand c'est Shabbat, pour résumer, en fait faut arrêter de vivre. Enfin si, vous pouvez vivre, mais dans le noir puisque vous ne pouvez pas toucher à l'électricité, dans la souffrance, puisque vous ne pouvez pas cuire vos aliments, et du coup, dans la puanteur, puisque vous ne pouvez pas tirer la chasse d'eau qui ferait disparaître les odeurs de vos troubles intestinaux. Je n'irai pas plus loin dans la dégueulasserie, c'en est déjà assez. Et ça s'applique aussi aux gens qui sont chez vous. Personne ne bossera, c'est bien clair ? Ni votre serviteur, ni votre fille, ni votre âne. Vous n'avez pas d'âne ? Eh bien achetez-en un !

5- Honore ton père et ta mère, comme l'Eternel ton Dieu te l'a ordonné, afin de jouir d'une longue vie et de vivre heureux dans le pays que l'Eternel ton Dieu te donne.
Bien. Je ne suis pas certaine que nos amis psychologues et thérapeutes freudiens soient vraiment d'accord avec ça mais je pense que la parole de D.ieu prime sur celle d'un mec qui vous prend 80 euros les trois quarts d'heure même pas remboursés par la Sécu. Concrètement, ça veut dire qu'il faut respecter vos parents. Et les honorer, même. Donc pas d'insultes, pas de mauvais traitements. Pour les mots malheureux que vous avez eus envers eux étant ado, c'est trop tard... Rattrapez-vous en leur choisissant une belle maison de retraite ! Cruauté mise à part, on n'y pense pas assez mais les parents, c'est important. Après tout, ils se sont bien fait suer pour vous toute leur vie alors vous pourriez leur être un minimum reconnaissant, non ? Appelez-les au moins une fois par semaine, ça leur fera plaisir. Et s'il vous invitent à déjeuner le week-end, allez-y, ça ne vous coûtera rien. Et vous mangerez à l'oeil en plus.

6- Tu ne tueras point.
Le plus connu. Et paradoxalement, l'un des moins respectés. Ouvrez une page internet ou une page de journal, ça dégouline de sang partout. Assassinats, meurtres, attentats... mais pourquoi tant de haine ? Imaginez même qu'il existe des gens qui sont payés pour tuer. C'est-à-dire que leur boulot c'est de bafouer un commandement. Le truc carrément pas correct. L'Enfer direct. Et toi tu fais quoi dans la vie ? Ben moi je suis tueur à gages. Ah bon. Et les Dix Commandements, ça te dit quelque chose ? Ouais, j'y suis allé à Bercy quand j'avais 15 ans, c'était trop bien. Enfin. D.ieu vous demande de ne pas tuer, alors abstenez-vous, faites un effort, quoi. Mais bon, si quelqu'un vous emmerde vraiment, faites-lui un bon croche-pied et il se cassera une jambe. Ça lui fera les pieds et vous, vous vous sentirez soulagé sans avoir enfreint aucune règle. Vous voyez, quand on peut s'arranger...

7- Tu ne commettras point d'adultère.
Travaillant dans un univers exclusivement masculin et étant une très fine observatrice, je peux fermement affirmer que ce commandement est celui qui prend le plus cher. Et même. Même sans être Sherlock Holmes et en bossant avec des femmes,on voit à quel point l'être humain est une sale race qui a oublié la définition du mot fidélité. La fidélité, c'est pour les labradors. Le mariage, le solennel "Oui, je le veux", la mairie, la synagogue, la grande fête, les enfants, le jardin, les vacances au Touquet... Oui, c'est beau le couple. Mais juste en apparence. Parce que les gens fidèles, c'est une espèce finalement assez rare de nos jours. Parce qu'un homme perd tout sens commun devant des jambes sans collants (même avec, remarquez), parce qu'une femme perd la tête devant le calendrier des Dieux du Stade (même sous cellophane). Je grossis le trait volontairement mais tout le monde le sait bien dans le fond. La fidélité c'est un mythe et l'adultère n'est certainement pas une pratique en voie d'extinction. Du moins, c'est ce qu'espère votre collègue qui vous mate discrètement du coin de l'oeil...

8- Tu ne déroberas point.
Encore un commandement bien connu et bien amoché. Non, on ne vas pas vous envoyer en Enfer parce que vous avez chipé un bonbon chez la boulangère quand vous étiez en CP. Faut pas déconner non plus. Mais bon, c'est manière de parler. Chourrer le portefeuille d'une vieille dame, c'est mal. Piquer du maquillage chez Monop', c'est pas bien. Dévaliser une banque, c'est plus que moyen. Dérober une bague ancienne dans un musée, c'est très vilain. Surtout que dans tous les cas, vous pourriez vous faire gauler. Et ça pourrait vous coûter beaucoup. Alors, soyez raisonnable et passez plutôt à la caisse. Oui oui, même si la caissière a une moustache.

9- Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
Un commandement à inculquer aux enfants dès le plus jeune âge, il me semble. Enfin, si ce sont les enfants d'un homme et d'une femme qui commettent l'adultère (voir plus haut), ça risque d'être un peu compromis. Mais passons. Il est important de ne pas mentir et de ne pas désigner un innocent et lui faire porter le chapeau pour une chose qu'il n'a pas commise. Mais tout le monde le fait. La preuve ? Dans les prisons, tous les gens clament leur innocence à corps perdu. Et pendant ce temps-là, les vrais criminels courent dans la nature. Mais soyez sans crainte, ils seront punis plus tard. D.ieu s'en occupera dès qu'il aura fini sa grille de mots fléchés.

10-Tu ne porteras point tes désirs sur la femme de ton prochain. Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui lui appartient.
Le meilleur pour la fin. D.ieu savait tellement que l'Homme serait infidèle qu'il s'est dit que ça ne mangeait pas de pain d'en rajouter une couche. Histoire de bien marteler dans sa tête le fait que la femme du voisin reste la femme du voisin. Qu'on ne peut pas demander à son voisin s'il peut nous la prêter cinq minutes (voire plus). D'ailleurs, faut pas non plus qu'on convoite les autres biens de notre voisin. C'est vrai qu'il a une chouette bagnole, une télé immense et une brosse à dents très ergonomique, mais c'est mal d'être jaloux ou envieux. Si vous voulez lui ressembler, fréquentez le même Carrefour que lui mais ne songez pas à le dépouiller. Donc arrêtez de fantasmer sur sa femme, sa maison et son âne. Et en parlant d'âne, on vous a pas déjà dit d'en acheter un ?

Voilà, c'est fini. Maintenant, pasons au décompte et comptabilisez vos points.

- Vous avez, dans votre vie, respecté tous les Commandements :
Bravo. Vous êtes la perfection incarnée. Votre mère peut être fière de vous. Mais bon, on sait que vous mentez alors cessez de faire croire à votre monde que vous êtes irréprochable. Souvenez-vous : vous êtes humain.

- Vous avez, dans votre vie, enfreint de un à trois Commandements :
Oh allez, faites pas cette tête, c'est pas si grave ! Et puis vous au moins, vous avez l'honnêteté de l'avouer, pas comme l'autre faux-cul de la catégorie d'au-dessus. C'est bien.

- Vous avez, dans votre vie, enfreint de trois à six Commandements :
On ne vous félicite pas. Mais bon, ça pourrait être pire. Essayez de vous rattraper et filez acheter des fleurs à votre femme. Pas à votre maîtresse, à votre femme on vous dit.

- Vous avez, dans votre vie, enfreint de six à neuf Commandements :
On ne vous parle même pas, vous ne le méritez pas.

- Vous avez, dans votre vie, enfreint les Dix Commandements :
Votre connexion au blog ne sera pas comptabilisée dans les statistiques. Oust, filez !