Après le temps du « Joyeux Noël » entendu tout le mois de décembre, même quand on est juif et qu’on fête Hanoukah, voici venu le temps des vœux de bonne année. La plaie ultime, encore pire que l’invasion de sauterelles. À peine les douze coups de minuit ont-ils retenti que notre iPhone se met soudainement à vibrer frénétiquement toutes les trois secondes, recrachant des textos groupés, des e-mails automatiques ou des e-cards avec des chatons. Quand, par miracle, on ne reçoit rien, c’est juste parce qu’on a Free et qu’on a rien compris et que le réseau est saturé. 

Mais pourquoi toutes ces gentillesses pas forcément sincères qui nous arrivent en pleine poire alors qu’on voudrait juste digérer tranquillement les litres de champagne qu’on a ingurgités ? Et c’est qui ce numéro qu’on connaît pas qui nous souhaite une bonne année ? Le souci, c'est que les individus manquent souvent d’originalité et nous rebattent chaque année les oreilles avec les mêmes banalités. Je vous propose un top 10 des vœux les plus courants qui sont aussi les plus chiants :

"Bonne année !"
Manifestement, l'envoyeur avait pas très envie de se fouler. Ou alors, il a rien à nous dire mais il veut quand même marquer le coup. Ça sent le message envoyé à tout le répertoire. Se méfier quand ce message se termine par notre prénom, c'est un message collectif mais la personne a quand même voulu nous feinter en faisant une petite personnalisation. Bien tenté. Mais c'est grillé quand même. Dommage.

"Et surtout la santé, hein !"
Cette petite phrase est souvent prononcée par votre grand-mère, grand-oncle ou autre personne âgée pour qui la vie n'a plus un grand intérêt. On peut aussi entendre ça de la part d'une personne jeune qui se serait fait une triple tendinite ou qui sortirait de six mois immobilisée dans le plâtre. À chaque fois qu'on entend ça, on a envie de rire très fort tellement ça nous semble absurde... jusqu'à ce qu'on se casse la clavicule et qu'on se retrouve complètement incapable de bouger. Alors on arrête de se moquer et on répond poliment.

"Tout le bonheur du monde !"
Personne manquant cruellement d'inspiration qui s'imagine être spirituelle en plagiant la non moins spirituelle chanson de Sinsemilia. Soyez charitable et souriez-lui. Vous la supprimerez de Facebook une autre fois.

"Beaucoup de bonheur et de réussite !"
Ah parce qu'il n'y a que ça qui compte ? Et le fric ? Et les amours ? Et la santé ? Et les super projets de vacances au soleil ? Et le reste ? Cette formulation malheureuse est bien trop réductrice et ne saurait en aucun cas mériter un "Merci toi aussi" de notre part. Faut pas déconner, on mérite quand même plus qu'être juste heureux et efficace au boulot, non ?

"Amour, gloire et beauté !"
Bannissez définitivement de votre entourage la personne qui osera vous sortir cette absurdité ouvertement pompée sur le titre débile du pire feuilleton de l'univers (ex-æquo avec Les Feux de l'Amour). Et puis vous êtes déjà très beau, rassurez-vous.

"Espérons que cette année soit aussi belle que celle qui vient de s’écouler"
En général, la personne qui vous écrit ça vient de passer une année merveilleuse à nager dans un bonheur indécent (mariage, nouveau job ultra bien payé, Quinté + gagnant au PMU - rayez la mention inutile). Du coup, elle s'imagine que vous aussi vous avez kiffé la vibes et vous souhaite que cette nouvelle année soit encore plus ouf que la précédente. C'est le moment de lui demander sa recette du bonheur.

"Espérons que cette année soit plus heureuse que celle qui vient de s’écouler"
Alternative à la proposition précédente. Vous avez passé une année pourrie et tout le monde est au courant. Largué par votre plan cul âme sœur après neuf semaines et demi d'un bonheur sans ombre, viré de votre boîte sans parachute doré et sans droit au chômage, votre chat est mort et vos parents vous ont déshérité. Votre entourage n'a pas d'autre choix que de se montrer compatissant. C'est ça ou vous offrir du cyanure, estimez-vous heureux.

"Cette année, c’est la tienne !"
Phrase généralement adressée à qui vient d'avoir 30 ans et n'a toujours pas d'enfant, à qui a attrapé le bouquet au mariage d'une de ses copines, à qui vient de se faire fraîchement diplômer. On aimerait bien y croire mais ce genre d'encouragements c'est surtout pour les cas désespérés et ça veut dire "Depuis le temps que tu galères dans ta misérable vie, il serait peut-être temps que ça change, non ?". Alors faites un effort et croyez-y. Ou du moins, faites semblant.

"Santé... mais pas des pieds !"
Cette phrase drôle et délicate vient souvent des mêmes personnes qui aiment vous dire "Et à l'année prochaine, hein !" pendant les derniers jours du mois de décembre. Avec un peu de chance, vous aurez aussi droit à un "Beaux nénés". Un peu de pitié pour cet humour fin qui se mange sans faim, vous avez déjà fait des jeux de mots d'un goût encore plus douteux quand vous avez trop bu la dernière fois.

"Que tous tes souhaits se réalisent !"
Ah ben ça on aimerait bien ! Sauf que la personne qui émet ce gentil souhait ne ressemble ni à la bonne fée grassouillette de Cendrillon, ni au génie d'Aladdin. Donc, elle n'est en aucun cas en mesure d'exaucer quoi que ce soit. On la rappellera l'année prochaine, quand elle aura validé sa formation "Voeux - Niveau Confirmés" chez Disney. En attendant, qu'elle aille s'acheter une baguette.

Ce tour d'horizon étant fait, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une excellente année 2013 avec beaucoup de chance et de bonnes surprises dedans. Je sais que ça vous fait une belle jambe, un vœu comme celui-ci... mais tous les autres étaient déjà pris !