22 septembre 2014

La petite robe noire

Au début je voulais être blogueuse mode mais il y avait déjà trop de filles qui étaient sur le marché. Et comme elles étaient plus grandes et plus blondes que moi, je suis devenue blogueuse humeurs. De celles qui doivent faire passer leur quotidien pour une folle aventure et enjoliver chaque moment de leur vie même quand il s’agit d’une visite chez le proctologue. Mais c’est dommage parce que j’aime bien les fringues. Pas celles qu’on voit dans les pages de pub du Elle qui coûtent un rein et qui se démodent en une saison. Non,... [Lire la suite]

01 mars 2013

L'anglais au féminin

Je vous ai déjà parlé de l'anglais en entreprise, ce fléau linguistique qui sévissait au bureau et qui ne cessait de prendre de l'ampleur. C'est une réalité, c'est dur à supporter, mais on n'a pas vraiment le choix. Eh bien sachez que le cadre dynamique, jeune ou moins jeune, n'est pas le seul à maîtriser cet insupportable langage. Une autre espèce d'êtres humains est également atteinte de cet incurable syndrome : ce sont les rédactrices mode et beauté des magazines féminins.Vous pouvez, si le cœur vous en dit, ouvrir votre... [Lire la suite]
16 juillet 2011

Abercrombie

Albert qui ? Avouez, la première fois que vous avez entendu le nom de cette marque, vous avez compris Albert Combi. Vous n'êtes pas seul, rassurez-vous. Donc, la première fois que vous en avez entendu parler, vous ne saviez pas trop de quoi il s'agissait. Et puis vous avez compris. Tous ces pulls à capuche super doux et ces t.shirts trop stylés avec un petit élan cousu sur la poitrine, l'extase de vos amis à la seule mention du nom... Abercrombie & Fitch vous a hypnotisé et fasciné. Un peu comme la plupart des gens, vous... [Lire la suite]
22 juin 2011

Les soldes

Vous n’avez plus rien à vous mettre.   Mais oui, tous les six mois c’est comme ça, vous vous rendez compte que, même si votre armoire déborde, vous passez toujours autant de temps le matin en sous-vêtements dans votre chambre à vous demander ce que vous allez bien pouvoir vous mettre sur le dos. Et tous les matins, c’est la même chose, le pantalon que vous vouliez mettre est au linge sale.   C’est bien ce que je dis, vous n’avez plus rien à vous mettre.   Face à ce manque immense qui vous fait tant de mal et... [Lire la suite]